md
Gradateur Wi-Fi avec Domoticz
2019-06-16

Dispositifs CE Smart Parce que les interrupteurs Wi-Fi Sonoff de Itead ne sont pas homologués au Canada, je ne les utilise pas pour remplacer des interrupteurs muraux ayant peur d'enfreindre les normes de sécurité. Au début de l'année une société de commerce au détail qui s'affiche comme grossiste, Costco, pour ne pas la nommer, offrait à des prix forts alléchants trois types de commutateurs Wi-Fi vendus sous la bannière CE Smart Home.

J'ai acheté plusieurs ensembles de gradateurs et quelques ensembles de fiches ainsi qu'un ensemble de deux prises en grande partie parce que ces appareils rencontrent la norme C22.2 Appareillage industriel de commande du Groupe CSA (anciennement ACNOR/CSA Association canadienne de normalisation/Canadian Standards Association). Ci-dessous, on lira comment intégrer ces disposifis au système de domotique basé sur Domoticz et surtout comment prendre en charge le gradateur par commande vocale avec Google Home et Alexa.

Table des matières

  1. Fabricants des appareils et normes
  2. Évaluations du gradateur
  3. Utilisation manuel des appareils
  4. Tuya-convert
  5. Ajout d'un interrupteur dans Domoticz
  6. Ajout du gradateur dans Domoticz
  7. Contrôle avec Google Home / IFTT
  8. Contrôle avec Alexa / HA Bridge
  9. Installation physique

Fabricants des appareils et normes toc

Voici des mauvaises photographies de l'emballage des gradateurs.

Recto

Outre la traduction schizophrène du nom de l'article, où singulier et pluriel sont mélangés allègrement, on apprend que l'on contrôle les gradateurs avec une application nommée CE SMART. Comme c'est souvent le cas avec des appareils basés sur la puce ESP8266 provenant de Chine, le logiciel n'est en fait qu'une version modifiée de l'application Tuya.

Verso

On peut voir le logo des Laboratoires des assureurs (UL, Underwriters Laboratories) avec le numéro de dossier E491271 au verso. Selon le site de UL Canada, l'homologation veut dire que

... des produits tangibles sont certifiés conformes aux exigences en matière de sécurité associées aux risques d’incendie, de choc électrique et de blessures corporelles. Ces exigences sont également cohérentes avec les exigences techniques et juridiques du marché canadien. Des échantillons de produits sont soumis à l’essai... [et au cours] de [...] visites, les caractéristiques du produit et de la production sont vérifiées afin de s’assurer que l’usine respecte toujours les exigences initiales...

On peut aussi voir le numéro de modèle WF500D. C'est en fait le numéro de modèle du fabricant qui est Wenzhou MTLC Electric Appliances Co. Ltd.. Ce nom est imprimé sur le boîtier et on le retrouve dans la base de données de UL.

Au dos du boîtier il y un étiquette bilingue probablement collée par-dessus un imprimé unilingue. Voici le texte français.

logo UL
N° cat. : WF500D Tension 120 V c.a., 60 Hz Type unipolaire À incandescence, 600 W Ampoules fluocompactes/à DEL/à ballast électronique intégré, 2A (150 W) Pour le connecteur d'alimentation, utiliser des fils prévus pour une température nominale d'au moins 75°C. Conforme à la norme UL1472 Produit certifié selon la norme C22.2 n° 184.1-15 du groupe CSA

Il y a aussi deux autres logos qui indiquent qu'il faut utiliser des fils de cuivre et non d'aluminium. Une autre étiquette collée sur le boîtier affiche l'identifiant FCC (Federal Communications Commission des États-Unis) qui donne accès à plus d'information dont des photographies de l'intérieur du produit.

Sur la fiche Wi-Fi on retrouve l'information suivante.

logo ETL
LITESUN® Fiche intelligente modèle : LA-WF3 120 v c.a. 60 Hz 10 A max 1&nbps;250W 5 A max.résistif ou usage général Lampe à incandescence de 625 W N° FCC : 2AMQ8-WIFI-004 Conforme aux normes UL607301-1 et 498-A Certification selon les normes CSA E60739-1 et 22.2 n° 42

Donc cet appareil est certifié conforme à des normes nord-américaines du groupe CSA par Intertek, qui est une agence souvent utilisée par des fabricants étrangers. L'identifiant FCC donne accès à plus d'information.

Sur la prise Wi-Fi, aussi fabriquée par LITESUN on peut lire ce qui suit.

logo ETL
LITESUN® Modèle : LQ-2-W3 Valeurs nominales : 15 A 120 VCA 60 Hz 1875W Puissance du tungstène, résistive ou usage général : 15 A 1875 W N° FCC : 2AMQ8-WIFI-008 IC 2378-WIFI008 Couple de serrage : 3,6 N m Longueur de fil à dénuder : 16 mm Conforme aux normes UL498 et 607301-1 Certification selon les normes CSA 22.2 n° 42 et E60739-1 Bien dénuder le fil, fil de cuivre 14 AWG seulement

On retrouve la confirmation de la certification par Intertek dans le même document que pour la prise. Encore une fois, il y a de l'information supplémentaire dans la base de donnée de la FCC.

Clairement, CE (Charging Essentials) Smart Home est un distributeur ou importateur. D'ailleurs il semble que le modèle TGWF500D de Topgreener, que l'on peut obtenir de Amazon, est en fait le même produit. Notons que le prix est beaucoup plus élevé: 70 $ CDN alors que Costco vendait cet article à 40 $ en magasin. Malheureusement, l'article n'était plus sur les rayons à la succursale la plus près depuis une semaine ou deux, mais il est encore disponible en ligne à 50 $.

Évaluations du gradateur toc

Il y a plusieurs évaluations négatives du gradateur sur le site de Amazon. Selon certains, le produit cesse de fonctionner après quelques mois d'utilisation. Je peux ni infirmer et ni confirmer cette observation, car pour l'instant un de ces gradateurs est en fonction depuis deux mois et l'autre depuis deux jours. D'autres font état de la taille du dispositif. Il est vrai qu'il y a très peu d'espace libre autour du gradateur et conséquemment la boîte murale doit être assez profonde pour accommoder les fils d'alimentation qui doivent nécessairement être placés derrière. On pourra se faire une bonne idée de la taille à partir des photographies dans la dernière section.

ce dimmer drawing

Des consommateurs insatisfaits ont avancé qu'il était impossible de juxtaposer deux gradateurs dans une boîte murale double. En fait, le cadre métallique de fixation autour du gradateur, qui sert aussi de dissipateur thermique, est usiné de telle façon que les languettes latérales peuvent être enlevées avec des pinces. Le cas échéant, la puissance maximale du gradateur sera réduite. Voir à ce sujet la rubrique Installation multiple des Instructions d'installation. La version anglaise des instructions est un peu plus claire. Pour comprendre les tableaux de déclassement, sachez que « si une languette est retirée » veut dire « si les languettes d'un côté sont retirées » et « si deux languettes sont retirées » veut dire « si toutes les languettes des deux côtés sont retirées ».

Utilisation manuel des appareils toc

Le gradateur fonctionne de la façon suivante.

  1. L'interrupteur à entrefer coupe l'alimentation vers le luminaire entièrement s'il est glissé vers la gauche. On peut alors remplacer des ampoules en toute sécurité.
  2. Pour allumer le luminaire branché au gradateur, il faut appuyer pendant « une courte période » sur le chevron supérieur. L'intensité d'éclairage sera rétablie au niveau fixé avant d'éteindre la lumière.
  3. Pour éteindre le luminaire, il faut appuyer pendant « une courte période » sur le chevron inférieur.
  4. Pour augmenter l'intensité lumineuse, il faut appuyer et maintenir enfoncé le chevron supérieur, puis relâcher quand le niveau souhaité est atteint.
  5. Pour diminuer l'intensité lumineuse, il faut appuyer et maintenir enfoncé le chevron inférieur, puis relâcher quand le niveau souhaité est atteint.

Initialement, il n'est pas très clair ce qui constitue « une courte période ». Cliquer sur le gradateur comme sur un bouton de souris est trop court et rien ne se passe. Il faut enfoncer avec une ferme intention les interrupteurs du gradateur, mais trop insister modifie l'intensité lumineuse plutôt qu'éteindre ou allumer. Inutile de dire que le dispositif n'a pas obtenu un FAF élevé. J'ai vite abandonné tout espoir d'expliquer que diminuer l'intensité au minimum n'est pas la même chose que d'éteindre le dispositif même s'il n'y a plus d'éclairage dans les deux cas. Cependant, c'est avec entrain que ma douce moitié commande à Alexa d'allumer et éteindre deux lampes dans la salle de séjour. Tout dernièrement, j'ai donc ajouté cette possibilité de commande orale pour contrôler le gradateur depuis le Google Home mini à proximité. De surcroît, j'ai remplacer un gradateur manuel qui contrôle le luminaire de la cuisine avec un autre gradateur Wi-Fi. Ce gradateur manuel est tellement loin du plan de travail qu'il est une des raisons qui m'a poussé à revenir à la domotique.

Pour ce qui est des fiches, il n'y a pas grand-chose à dire. Avec un bouton sur le côté pour contrôler manuellement la tension, elles ressemblent aux autres sur le marché. Leur seule distinction est que leur forme aplatie rend possible d'en brancher deux sur une prise murale ce qui n'est pas le cas pour la plupart des fiches circulaires.

Les prises ressemblent beaucoup aux derniers dispositifs X10 que j'ai achetés. Seule la prise inférieure peut être allumé ou éteinte à distance, alors que la prise supérieure est toujours relié au secteur. Il y a un petit bouton à peine perceptible entre les deux sorties qui offre un contrôle manuel de la connexion inférieure.

Clairement le rôle principal du bouton poussoir qu'on trouve sur la fiche ou la prise est d'assister à la configuration de ces appareils. Normallement, on ne s'en servirait pas pour allumer un luminaire branché sur un de ces dispositifs.

Tuya-convert toc

Jusqu'à dernièrement, il était facile de remplacer le micrologiciel des gradateurs pour installer Tasmota de Theo Arends à l'aide de Tuya-convert. Malheureusement ce n'est plus nécessairement le cas selon l'avertissement suivant.

Depuis le 28 janvier 2019, Tuya distribue un correctif qui bloque le fonctionnement de tuya-convert. Il appartient aux fabricants individuels d’adopter ce correctif, de sorte que certains appareils pourront être touchés plus tôt que d’autres. Pour de meilleures chances de succès, ne connectez pas votre appareil à l'application officielle [du fabricant], car cela pourrait le mettre à jour automatiquement, ce qui vous empêcherait d'utiliser tuya-convert. Certains appareils sont déjà fournis avec la mise à jour. Dans ce cas, il n’existe malheureusement aucune solution de contournement disponible pour le moment.

Heureusement pour moi, j'ai pu utiliser tuya-convert avec tous les dispositifs CE Smart Home acheté à la fin février chez Costco. À cause de l'avertissement, j'avais procédé avec précaution en achetant qu'un seul ensemble de dispositifs pour tester avant de retourner acheter une plus grande quantité.

Si vous ne pouvez installer un autre micrologiciel sur les appareils, ce qui suit sera sans intérêt. Cela ne veut pas dire que ces dispositifs ne peuvent pas être utilisés, mais il faudra se servir de l'application CE SMART qu'on dit compatible avec Google Home et Alexa.

Typiquement on installe une version de base de Tasmota, telle sonoff-minimal.bin, avec tuya-convert. Puis on utilise la mise à jour sans fil (OTA) de Tasmota pour installer la version désirée. Cette dernière doit prendre en charge le gradateur de type Tuya et l'intégration à Domoticz si désiré. En d'autres mots, les directives USE_TUYA_DIMMER et USE_DOMOTICZ doivent être définies si l'on compile la source. Autrement, le tableau Available Features and Sensors identifie les binaires déjà compilés qui ont ces fonctionnalités. La figure montre les paramètres qui définissent le module. Il faut peut-être sauvegarder les paramètres et redémarrer le ESP8266 après avoir spécifié le type de module pour voir toutes les connexions GPIO et les choix Tuya Rx et Tx dans les listes déroulantes.

On peut aussi voir les paramètres que j'utilise pour les prises et les fiches achetées en même temps que le gradateur.

Ajout d'un interrupteur dans Domoticz toc

Quand on veut intégrer l'un de ces trois type d'appareils convertis à Tasmota à Domoticz pour éventuellement les contrôler avec une tablette ou un téléphone intelligent, on commence toujours par ajouter un interrupteur virtuel comme je l'ai déjà exposé. J'ai quand même repris toute l'explication ci-dessous car il y a quelques petites différences avec la nouvelle version du système de domotique. Les grandes étapes à suivre sont

Ajouter du matériel virtuel

La première étape consiste à créer un matériel "fictif", car Domoticz ne sait pas comment gérer directement les interrupteurs et gradateurs WiFi utilisant Tasmota. On ne fait cette démarche qu'une fois, alors si le matériel virtuel existe déjà on peut sauter cette étape.

  1. Cliquez sur l'onglet Réglages.
  2. Sélectionnez Matériel dans le menu déroulant.
  3. Entrez un nom pour le matériel; J'ai choisi Virtuel.
  4. Comme Type selectionnez Dummy (Does nothing, use for virtual switches only) dans la liste déroulante.

    Ajouter matériel virtuel

  5. Cliquez sur le bouton Ajouter. Le dispositif virtuel sera ajouté dans le tableau au haut de la page.

    Matériel virtuel ajouté

Ajouter un interrupteur virtuel

  1. Cliquez sur le bouton Créer un capteur virtuel dans le nouveau matériel Virtuel.
  2. Remplissez le champ Nom; ici le nom est « Salle à manger ».
  3. Sélectionnez Interrupteur dans la liste déroulante du Type de capteur dans la fenêtre Create Virtual Sensor.
  4. Cliquez sur le bouton OK.

Un message apparaîtra confirmant la création du capteur et indiquant qu'il peut être trouvé dans la liste des dispositifs. Pour voir la liste, cliquez sur l'onglet Réglages puis sélectionnez Dispositifs.

On peut y lire l'index Domoticz du dispositif qu'il faudra ajouté aux paramètres dans le micrologiciel Tasmota du gradateur. L'interrupteur nouvellement créé se trouve également dans l'onglet Interrupteurs.

Cliquer sur l'icône de l'ampoule de l'interrupteur virtuel dans l'onglet Interrupteurs ou dans la liste des dispositifs, bascule son image vers l'état marche ou arrêt. Essayez-le et vous verrez apparaître un message pendant quelques secondes disant que le dispositif a été activé ou désactivé, le cas échéant. Bien sûr, rien ne se produit réellement, car ce commutateur virtuel n'est pas encore connecté à un dispositif matériel.

Installer MQTT et activer MQTT dans Domoticz

Tasmota et le serveur domoticz communiquent via un serveur MQTT. Ce serveur peut être installé sur ordinateur quelconque du réseau local pour autant qu'il soit allumé en tout temps. Pour cette raison j'ai installé Moquitto sur le même Raspberry Pi est toujours en fonction, car il est l'hôte de Domoticz. J'ai ajouté la version contenue dans le dépôt de Raspbian Stretch (et Armbian Stretch aussi), soit la version 1.4.10, même si une version plus récente est disponible et peut être installée (voir 7. Installing mosquitto dans Updating Raspbian to Stretch. On peut aussi envisager d'utiliser un serveur MQTT public. D'emblée il faudrait se préoccuper de la sécurité. De plus, je ne sais pas si c'est quelque chose de raisonnable à long terme.

Une fois le serveur MQTT en place, il faut en informer Domoticz ce qui revient à ajouter le «matériel mqtt». La procédure est similaire à l'ajout du matériel fictif dans la section précédente.

Add mqtt hardware

  1. Cliquez sur l'onglet Réglagle.
  2. Sélectionnez Matériel dans le menu déroulant.
  3. Entrez un nom pour le matériel. Faisant preuve de beaucoup d'imagination, j'ai choisi MQTT.
  4. Comme Type sélectionnez MQTT Client Gateway with LAN interface dans la liste déroulante.
  5. Définissez l'Adresse distante du serveur MQTT. Typiquement ce serait l'adresse IP de l'ordinateur hôte du serveur. Dans mon cas, le courtier est sur le même hôte que le serveur Domoticz, donc j'ai utilisé localhost mais j'aurais pu utiliser l'adresse IP complète 192.168.1.22 ou peut-être 127.0.0.1.
  6. Définissez le port pour le protocole MQTT. Par défaut c'est le port 1883 comme montré ici.
  7. Assurez-vous que le thème de publication (Publish Topic) est out; il s'agit de la valeur par défaut.
  8. Cliquez sur le bouton Ajouter. Le matériel ajouté sera inclus avec le matériel virtuel dans le tableau en haut de la page.

    mqtt hardware added

À partir de ce moment, le serveur Domoticz publiera les messages MQTT sur le thème domoticz/out chaque fois que l'état d'un dispositif change. Simultanément, le serveur est abonné au sujet domoticz/in et prendra des mesures appropriées chaque fois qu'il recevra un message dont la syntaxe est correcte. En outre, Domoticz mettra à jour le statut du gradateur virtuel à la suite d'une utilisation manuelle de celui-ci.

Compléter le paramétrage de Tasmota

Pour contrôler le dispositif à distance avec Domoticz il faut que son micrologiciel sache le numéro d'index de l'interrupteur virtuel de système de domotique. On peut le faire à partir de la page web de Tasmota.

Idx du gradateur

  1. Cliquez sur le bouton Configuration dans la page d'accueil.
  2. Cliquez sur le bouton Configure Domoticz dans la page de configuration. Si ce choix n'apparaît pas c'est que cette fonctionnalité n'est pas incluse dans la version de Tasmota téléversée dans le gradateur. Il faut recompiler le binaire en incluant la directive USE_DOMOTICZ ou choisir un fichier binaire approprié (voir le tableau Available Features and Sensors).
  3. Entrez l'indice Domoticz du gradateur.
  4. Cliquez sur le bouton Save.

 

Ajout du gradateur dans Domoticz toc

Pour transformer un interrupteur virtuel en un gradateur virtuel, il faut cliquer sur le bouton Modifier de l'interrupteur virtuel pour

  1. Changer le type d'interrupteur à Dimmer.
  2. Cliquer sur le bouton Sauvegarder pour conserver ce changement.

L'icône du capteur virtuel change et une glissière pour ajuster l'intensité est ajoutée.

Cliquer sur l'icône en forme d'ampoule est équivalent à appuyer sur les chevrons supérieur et inférieur du gradateur à tour de rôle. On allume ou éteint le luminaire connecté au gradateur en alternance. L'intensité lumineuse revient toujours à ce qu'elle était avant d'éteindre la lumière. En ajustant l'intensité avec la glissière, on allume le luminaire à moins de fixer l'intensité à 0. Un mouvement rapide de la glissière jusqu'à 0 est l'équivalent d'éteindre la lumière et l'intensité sera ajusté à son niveau d'avant la manœuvre.

Contrôle avec Google Home / IFTTT toc

Si l'on a conservé le micrologiciel du gradateur alors ce dernier peut être contrôlé par commandes vocales à partir d'un dispositif tel le Google Home mini. Il suffit d'enregistrer l'appareil avec le logiciel Google Home puisque Charging Essentials (i.e. CE Smart) est un partenaire de Google Assistant. N'ayant jamais fait ce genre d'appareillement, je ne peux pas fournir plus d'explications. Parce que Tasmota est maintenant le micrologiciel du gradateur qui ne fonctionne plus avec CE Smart, il faut procéder différemment.

Il y a un an je décrivais comment activer les capteurs virtuels de Domoticz avec des commandes vocales captées par un dispositif Google Home par l'entremise du service Web IFTTT (IF This Then That). On peut encore consulter le billet, intitulé Google Home Mini avec Domoticz par l'entremise de IFTTT.

Voici les requêtes HTTPS qui allume le luminaire, qui l'éteint et qui règle son intensité à 30 % respectivement.

https://modomo.twilightparadox.com:443/json.htm?username=ZmlmaQo=&password=YnJpbmRhY2llcgo=&type=command&param=switchlight&idx=1&switchcmd=On https://modomo.twilightparadox.com:443/json.htm?username=ZmlmaQo=&password=YnJpbmRhY2llcgo=&type=command&param=switchlight&idx=1&switchcmd=Off https://modomo.twilightparadox.com:443/json.htm?username=ZmlmaQo=&password=YnJpbmRhY2llcgo=&type=command&param=switchlight&idx=1&switchcmd=Set%20Level&level=30

Un nom d'utilisateur et le mot de passe sont exigés par le serveur Domoticz quand une requête provient de l'extérieur. Il est préférable d'ajouter cette information dans les paramètres de la requête et ceux-ci doivent être encodés base64.

ChampValeurEncodage base64
Nom d'utilisateurfifiZmlmaQo
Mot de passebrindacierYnJpbmRhY2llcgo=

Il est important de vérifier dans un navigateur que ces requêtes fonctionnent avant d'essayer de les ajouter dans un applet IFTTT. La réponse du serveur de domotique doit indiquer que la requête est valide: Status: "OK".

URL dans navigateur

Sachant que les URL sont correctes, j'ai suivi la démarche qu'on retrouve dans mon billet précédent pour rajouter deux commandes pour allumer et éteindre le luminaire. Je ne vais pas reprendre cette longue explication. En revanche, la troisième commande utilise un paramètre ce dont il n'était pas question dans le billet précédent. Alors, voici quelques explications supplémentaires.

Déclencheur IFTTT avec paramètre numérique

Le déclencheur du service Google Assistant est différent des autres. Il faut sélectionner Dite une phrase avec un nombre (Say a phrase with a number). Il y a très peu de différence avec le type d'applet utilisé auparavant.

Applet IFTTT avec paramètre numérique

  1. Il faut indiquer avec le symbole « # » où le pourcentage de luminosité sera dit dans la phrase.
  2. On rajoute la troisième URL sans le niveau de luminosité fixe à 30 dans l'URL du Webhook.
  3. Cliquer sur le bouton Add ingrediant.
  4. Cliquer sur NumberField. On peut voir que le champ {{NumberField}} a été ajouté dans la URL.

Pour le reste, tout est comme avant.

J'ai choisi la phrase « règle la salle à manger à # % » en fonction des commandes de Google Assistant.

Contrôler les lumières
Pour :Dites « Ok Google », puis...
Allumer/éteindre une lumière« Allume [nom de la lumière] »
Tamiser une lumière « Tamise [nom de la lumière] »
Augmenter la luminosité d'une lumière « Augmente la luminosité de [nom de la lumière] »
Régler la luminosité d'une lumière à un certain pourcentage « Règle [nom de la lumière] à 50 % »
Tamiser/augmenter les lumières en fonction d'un certain pourcentage « Tamise/augmente la luminosité de [nom de la lumière] de 50 % »
Modifier la couleur d'une lumière « Mets [nom de la lumière] en vert »
Allumer/éteindre toutes les lumières d'une pièce « Allume/éteins les lumières dans [nom de la pièce] »
Allumer/éteindre toutes les lumières « Allume/éteins toutes les lumières »
Contrôler les prises intelligentes
Pour :Dites « Ok Google », puis...
Activer/désactiver des prises « Active/désactive la prise [nom de la prise] »
Activer/désactiver un interrupteur « Active/désactive l'interrupteur [nom de l'interrupteur] »

Référence: Contrôler les appareils domestiques intelligents à l'aide de Google Home

Contrôle avec Alexa / HA Bridge toc

Il n'a pas été difficile d'intégrer un dispositif avec le micrologiciel Tasmota dans Alexa de Amazon pour autant que l'appareil est déjà pris en charge par Domoticz (ou Home Assistant, OpenHAB, HomeWizard...). La commande vocale est un tout petit peu différente pour ce qui du réglage de l'intensité lumineuse, mais pour le reste les commandes reconnues par Alexa sont les mêmes qu'utilisée avec Google Home.

Pour...Dites...
Allumer / Éteindre votre appareil connecté
(à l'exception des caméras connectées)
« Allume / Éteins [appareil connecté / nom de groupe]. »
Définir la luminosité
(pour les ampoules compatibles)
« Règle [appareil connecté / nom de groupe] sur [##] %. »
« Diminue / Augmente la luminosité de [appareil connecté / nom de groupe]. »
Définir la couleur et les nuances de blanc
(pour les ampoules compatibles)
« Diffuse une lumière bleue. »
« Diffuse une lumière blanche douce. »
« Rends la lumière [plus chaude/plus froide]. »

Référence: Utiliser votre appareil connecté avec Alexa. À noter qu'il faut démarrer une session dans son compte Amazon pour avoir accès à cette page.

Ajouter le capteur virtuel créé dans Domoticz se retrouve dans la page d'administration Domoticz Devices de HA Bridge.

On - Dim - Off items

  1. Sélectionnez pourcentage (Percentage) comme type de contrôle de la luminosité.
  2. Cliquez sur le bouton Build Item.

On se retrouve dans l'écran d'édition d'un dispositif. On peut défiler jusqu'au actions pertinentes pour le gradateur allumer, régler l'intensité et éteindre (On, Dim, Off Items) pour vérifier les requêtes qui seront envoyées au serveur de domotique.

On - Dim - Off items

Il n'y avait aucune erreur. Pour accepter cette définition, on doit cliquer sur le bouton Update Bridge Device qui se trouve en haut de la page.

update

On peut vérifier que les requêtes fonctionnent à partir de l'onglet Home.

update

Cliquez sur les boutons Test ON, Test Dim et Test OFF.

La dernière étape est d'ajouter un appareil (virtuel) dans l'application Alexa. On peut utiliser la version Web de celle-ci en cliquant sur le bouton My Echo de HA Bridge.

Accueil Alexa

Après avoir fourni le mot de passe du compte Amazon sélectionner Maison connectée

Maison connectée Alexa

Puis cliquer sur le bouton Appareils.

Maison connectée Alexa

Il faut cliquer sur le bouton Détecter pour que l'application trouve le gradateur nommé « Salle à manger » dans HA Bridge. Malheureusement, j'ai fait toutes sortes de fausses manoeuvres dont l'activation du bouton Oublier tout avant de me souvenir que j'avais désactivé la fonction UPnP (Universal Plug and Play) du routeur (voir Q: Echo does not discover my ha-bridge? à ce sujet). J'ai donc temporairement réactivé la fonction UPnP du routeur et j'ai vérifié que l'adresse IP du routeur était bien inscrite dans le champ UPNP IP Address de la page Home/Bridge Control de l'interface Web de HA Bridge. Dès lors, il a été possible d'importer tous les appareils de nouveau comme à la première utilisation de HA Bridge.

Ma deuxième tentative a eu plus de succès, car j'ai d'emblée activé UPnP. La page web affichait le message suivant quand je cliquais sur le bouton Détecter.

Recherche Alexa

Toutefois, le nouvel appareil n'était pas trouvé. Un redémarrage de l'Orange Pi Zero qui est l'hôte de HA Bridge a réglé le problème et le gradateur, de la cuisine cette fois, a été ajouté à la liste de dispositifs connus par mon Amazon Echo. Avant de redémarrer l'ordinateur mono-carte, j'avais essayé Bridge Reinitialize dans Home/Bridge Control de l'interface Web de HA Bridge sans succès. Peut-être que si j'avais reparti le service, il n'aurait pas été nécessaire de redémarrer le système.

zero@opi:~$ sudo systemctl stop ha-bridge.service zero@opi:~$ sudo systemctl start ha-bridge.service

Parce que sudo systemctl restart [le nom du service] ne fonctionne pas toujours, je préfère arrêter et partir un service explicitement comme ci-dessus.

Installation physique toc


Avertissement

Ce qui suit n'est pas une marche à suivre; c'est un aide-mémoire pour remettre en place l'interrupteur original si nécessaire. Je décline toute responsabilité pour tous les dommages subis parce qu'on aurait imité les opérations décrites sous-dessous.

Il est dangereux de modifier toute installation électrique reliée au secteur. Il faut prendre des précautions qui ne sont pas explicitement mentionnées ci-dessous. De plus, toute modification devrait être, au minimum, vérifiée par un électricien homologué si elle n'a pas été faite par un professionnel.

Voici quelques photographies et croquis qui illustrent comment le gradateur manuel du plafonnier de la cuisine, à la droite sur la photographie suivante, a été remplacé par un gradateur WiFi.

Les cadres métalliques des deux gradateurs ont la même taille. En revanche, le gradateur WiFi a un boîtier un peu plus large, un peu plus haut que le gradateur manuel. Ils ont la même profondeur maximum, mais les arêtes supérieure et inférieure du gradateur manuel sont chanfreinées alors que le gradateur WiFi est carré. Effectivement, ce dernier occupe un volume plus considérable.

Après avoir enlevé les vis de fixations du gradateur manuel, il est devenu clair qu'il n'utilisait pas de connexion neutre nécessaire au gradateur WiFi. De plus, il n'y en avait pas derrière. J'ai donc enlevés toutes les vis de fixation et tirer sur les interrupteur avec beaucoup de précaution pour mieux voir.

Je n'ai pas été en mesure d'identifier immédiatement les connexions telles qu'on peut les voir ci-dessus. J'ai commencé par mesurer la tension aux bornes des interrupteurs et à transcrire cette information sur un croquis plus facile à suivre.

J'ai été surpris que le fil blanc qui est connecté au gradateur fût sous tension. La norme nord-américaine est que le noir est utilisé pour les fils sous tension, le blanc pour les fils neutres et le vert pour la masse. Il est évident que les trois fils blancs attachés ensemble sont les neutres. Il est donc possible d'utiliser le gradateur WiFi. Les fils noir et rouge provenant de l'interrupteur à 3 voies vont nécessairement vers un autre interrupteur à 3 voies pour compléter le circuit va-et-vient qui contrôle les lumières dans l'escalier vers le sous-sol. Du coup, cela veut dire que les fils qui passent par la débouchure supérieure complètement à gauche vont vers ces lumières.

À droite le montage va-et-vient tel que je l'imagine. J'ai simplifié un peu en ne montrant pas que le courant est premièrement acheminé vers l'interrupteur du centre pour être ensuite envoyé vers l'interrupteur à distance. Ci-dessous le circuit du plafonnier de la cuisine. L'alimentation est assurée près du luminaire et non depuis la boîte murale.


Voici le schéma de la connexion du gradateur WiFi. J'ai pris la peine d'ajouter des courtes gaines thermorétrécissables noire et rouge sur les fils allant au plafonnier de la cuisine pour plus facilement identifié celui qui est sous-tension. Le gradateur doit être alimenté en tout tent ce qui requiert un fils sous tension et un fil neutre indépendant du circuit qu'il contrôle. Cependant, l'on sait que parmi les trois fils blanc neutres au moins un retourne au disjoncteur du tableau électrique. Il est fort probable mais pas certain que c'est le fil blanc qui accompagne le fil sous tension et qui passent par la troisième débouchure de la gauche de la boîte murale. En même temps, il est aussi probable que les deux autres fils blanc qui passent par les débouchures à gauche ne se rendent pas au panneau électrique. Donc il faut que ces trois fils blanc demeurent connectés ensemble et qu'ils soient connectés au gradateur aussi. Or chaque borne du gradateur accepte deux fils. Il a donc été possible de faire les connexions des fils neutres avec un seul fil supplémentaire sans ajout d'un capuchon de connexion.

Schéma de connexion

Heureusement, la boîte murale est assez profonde pour accommoder le gradateur WiFi plus volumineux et le fil supplémentaire.

Des tests sommaires montrent qu'il n'y a pas de problème évident de surchauffe. Après deux heures d'opération avec le plafonnier à pleine intensité, la température du gradateur, telle que mesurée avec un thermomètre infrarouge bon marché, était environ 2 à 3°C de plus que la température ambiante. Même résultat lorsque l'intensité lumineuse était réduite de la moitié. Évidemment, il s'agit d'une mesure en surface et il est fort probable que la température à l'intérieur du boîtier du gradateur atteint des valeurs bien plus élevées.

Voici enfin l'installation complétée avec la plaque murale originale. Clairement le gradateur de Charging Essentials est compatible avec les interrupteurs de style Decora, mais en même temps, il dépasse au-delà de la plaque murale plus que les interrupteurs classiques. Aligner les appareils dans la boîte murale pour que les très courtes vis fixant la plaque murale puissent être serrées s'est avéré la partie la plus délicate de tout ce travail.

Le gradateur vient avec une plaque murale surdimensionnée et sans vis qui lui donne aspect plus moderne et plus dépouillé. L'espace entre la plaque et le mur qu'on peut voir ci-dessus témoigne de la difficulté rencontrée lors de l'installation du premier gradateur dans la salle à manger à cause de son volume alors qu'il y avait beaucoup de fils dans la boîte murale.