md
Revoir le chien de garde matériel du Raspberry Pi
Mise à jour : 2020-03-28, première version : 2020-02-05
<-Chien de garde matériel pas cher pour le Raspberry Pi Démarrage à chaud et à froid du Raspberry Pi->
<-Chien de garde pour le Raspberry Pi et Domoticz Raspberry Pi Hardware Watchdog: Two Pies Please->

Il est temps de revoir le chien de garde matériel qui surveille le Raspberry Pi (modèle 3 B) hôte du système domotique. Il y a longtemps, au début de décembre 2019 pour être précis, j'ai décrit comment utiliser un chien de garde matériel de crypto-monnaie dans un billet intitulé Chien de garde matériel pas cher pour le Raspberry Pi. Bien qu'il fonctionne sans problème apparent depuis lors, je n'en suis pas entièrement satisfait pour trois raisons.

  1. C'est en ramenant la broche RUN à la masse que le chien de garde réinitialise le serveur Raspberry Pi quand ce dernier ne signale plus qu'il est en vie. Ceci est à éviter car le Raspberry Pi ne s'arrête pas correctement et cela pourrait éventuellement corrompre le système de fichiers.
  2. Le chien de garde bascule le signal RUN neuf fois de suite rapidement avant de laisser suffisamment de temps au Raspberry Pi pour terminer sa séquence de réinitialisation. Ceci ne peut qu'augmenter les chances de corrompre la carte SD.
  3. S'il devait tomber en panne, le chien de garde pourrait entrainer le serveur avec lui. Le relais qui contrôle la broche RUN est normalement fermé et, conséquemment, il doit doit être alimenté en tout temps pour que le Raspberry Pi puisse fonctionner. Une défaillance de l'alimentation du chien de garde cause donc la fermeture du relais, ce qui met à la masse la broche RUN du Raspberry Pi et désactive le système sur puce jusqu'à ce que la connexion entre le chien de garde et la broche soit rompue manuellement.

Après avoir configuré ce chien de garde matériel moins que parfait, j'ai commencé à réfléchir à la façon de le remplacer par quelque chose de mieux. J'envisageais deux options :

C'est alors qu'un représentant de Seeed Studio m'a contacté en me proposant d'examiner le Raspberry Pi Zero. J'ai été surpris, le Pi Zero est disponible depuis un certain temps et est bien connu. "Que pourrais-je ajouter à un corpus déjà important et facilement disponible?" ai-je demandé. Après réflexion, un Raspberry Pi Zero qui ne coûte que 5 $ n'était pas beaucoup plus cher qu'un chien de garde à deux relais. De plus, l'utilisation d'un Raspberry Pi comme chien de garde pour un Raspberry Pi était le genre de contexte auto-référentiel que je savoure parfois. En outre, pensez à ce que l'on pourrait faire de plus avec un processeur ARM avec beaucoup plus de mémoire et de broches E/S par rapport à un processeur AVR 8 bits et 8 broches.

Une proposition d'écrire un billet sur l'utilisation d'un Raspberry Pi Zero comme chien de garde a été acceptée. Cependant, j'avais tergiversé si longtemps que le Zero n'était plus en stock. Seeed Studio a suggéré que le projet pourrait être réalisé avec un autre appareil de leur gamme de produits. Cette fois, j'ai agi avec une vitesse inhabituelle et j'ai commandé les dispositifs suivant dès la réception de cette offre.

Les deux premières cartes sont évidemment comparables en prix à un Raspberry Pi Zero, les deux autres sont plus chères et chevauchent le prix d'un Raspberry Pi Zero W, partageant la connectivité Wi-Fi avec ce dernier. Tous les prix sont en dollars américains et excluent les frais d'expédition. Le budget alloué par le commanditaire a été dépassé. Tant pis, je ne cherche pas à faire de l'argent avec mon violon d'Ingres. Néanmoins, je suis reconnaissant de l'aide de Seeed Studio. Si vous vous demandez quelles sortes de conditions m'ont été imposées, voici les instructions complètes que j'ai reçues sur la façon de procéder:

Il vous suffit de passer une commande en utilisant le coupon que nous vous proposons, après avoir reçu le colis, vous pouvez commencer à faire votre projet et le publier sur votre site Web. ( You just need to put an order using the coupon we offer you, after you receive the package you can start doing your project and post it on your website.)

En fait, je prévois de produire un certain nombre de billets sur le sujet. Il y aura d'abord une incursion dans le sujet des redémarrages à froid et à chaud du Raspberry Pi. Après cette introduction, le fonctionnement de base du chien de garde matériel utilisant un Raspberry Pi sera présenté. Je n'ai peut-être pas de Raspberry Pi Zero, mais j'ai un Raspberry Pi original datant d'environ 2011. Compte tenu de l'excellent travail de la Fondation Raspberry, Raspbian Buster fonctionne parfaitement et c'est un parfait substitut pour le Zero. Ajoutez un adaptateur USB Wi-Fi et cela représente un zéro W.

Cardboard test rig Le banc d'essai : Raspberry Pi 3 B sous la platine d'expérimentation avec des interrupteurs tactiles, un Raspberry Pi 1 au lieu de Raspberry Pi Zero, un module RTC/EEPROM et de nombreux fils Dupont, le tout fixé sur un morceau de carton avec des bandes élastiques et du ruban adhésif.

La prochaine étape sera de répliquer cette fonctionnalité de base avec un Seeeduino XIAO. Je n'anticipe pas trop de difficulté car ce dispositif peut être programmé dans l'EDI Arduino. Après j'examinerai la possibilité d'en faire autant les cartes basées sur la puce RISC-V (GD32). il devrait être possible d'utiliser l'affichage à bord pour montrer l'heure actuelle et l'état du chien de garde en temps réel avec le Longan Nano de Sipeed. L'accès et le contrôle à distance du chien de garde seront étudiés avec le RISC-V Lite de Wio. L'utilisation d'un système sur puce quadricœur semble exagérée, mais j'ambitionne d'utiliser ROCK PI S non seulement comme chien de garde mais aussi comme serveur de temps (SNTP) pour le réseau local. Et ce n'est qu'un début.À l'heure actuelle, je ne connaît strictement rien de ce système, mais si mes espoirs ne peuvent pas se transformer en réalité, il ne fait aucun doute dans mon esprit qu'ils pourraient être atteints avec un Raspberry Pi Zero W ou tout autre Raspberry Pi avec des capacités réseau.

Ce projet peut sembler être une perte de temps. Il est certain que je n'ai pas besoin de quatre voir six chiens de garde pour le système domotique. Bien sûr, l'objectif est d'apprendre quelques choses au sujet de ces dispositifs. À terme je ne conserverai qu'un ou deux chiens de garde. Beaucoup de travail en perspective. Au plaisir de vous revoir lors des prochains billets :

<-Chien de garde matériel pas cher pour le Raspberry Pi Démarrage à chaud et à froid du Raspberry Pi->
<-Chien de garde pour le Raspberry Pi et Domoticz Raspberry Pi Hardware Watchdog: Two Pies Please->